Pour quelles raisons le CBD est une substance légale ?

Le cannabidiol (CBD) est un produit dérivé du cannabis. En tant que tel, sa consommation est sujette à diverses interprétations. Certains le considèrent comme un stupéfiant et donc impropre à la consommation. Or en réalité, le CBD est un produit très bénéfique pour le consommateur. D’ailleurs, l’utilisation de cette substance est légalisée en France. Cette autorisation n’est certainement pas anodine. Voici les raisons les plus pertinentes.

La dérogation française

Il est vrai que la législation française proscrit la consommation brute du chanvre. Mais contrairement à certains pays européens, la France est moins intransigeante sur la question. En effet, dans l’hexagone, la loi fait du CBD une exception. Et c’est l’arrêté du 22 Août 1990 qui apporte une précision de taille sur les dispositions de l’article R.5132-86 du code de la santé publique. Il autorise « (…) la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale (fibres et graines) des variétés de Cannabis Sativa… » dont la teneur en THC est inférieure ou égale à 0.20 %. Or le CBD remplit cette condition édictée par la loi. Mieux, il est sans effets psychotropes. C’est ce qui explique alors la légalisation de sa commercialisation. Certaines boutiques comme https://frenchyfreeze.com/boutique-de-cbd-a-lyon en proposent d’ailleurs une gamme variée. Mais hormis sa faible teneur en THC, le cannabidiol a aussi des vertus médicinales.

Un médicament multi-thérapeutique

Le CBD s’est montré en réalité très efficace dans la prise en charge des douleurs chroniques. La propriété anti-inflammatoire du CBD, combinée à celle analgésique du THC, soulage par exemple les patients atteints d’arthrose. Ceux qui souffrent du cancer peuvent également consommer du cannabidiol. Cette substance permet en réalité de faire reculer les cellules métastatiques. Le souffrant est ainsi à l’abri de toutes autres complications. Le CBD est également efficace contre la dépression. C’est pour cette raison que la plupart des médicaments antidépresseurs en contiennent. Tout ceci a incité les députés français à autoriser, à partir d’octobre 2019, l’usage médical du cannabis. L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a d’ailleurs validé la démarche. C’est donc dans cette logique qu’un décret ministériel a été pris le 9 octobre 2020. Il faut surtout préciser que cette décision concerne les produits en deçà des 0,20 % de THC. À l’issue de ces expérimentations, la France pourra enfin lever toutes les autres restrictions liées à la consommation du cannabis.

Légalisation du CBD : de l’oxygène pour l’économie française

La culture du chanvre n’est pas uniquement bénéfique pour la santé humaine. En légalisant la consommation du CBD, la France opte pour la croissance économique, car la substance est aussi employée dans les produits cosmétiques et alimentaires. C’est donc une aubaine pour les producteurs de pouvoir diversifier leurs activités. Ils pourront alors avoir des revenus supplémentaires.

Laisser un commentaire