Bangkok, paradis du cannabis ?

Bangkok

La ville de Bangkok s’avance de plus en plus comme la future destination prisée par les jeunes en quête de sensations fortes. Après les bars à strip-tease, les salons de massage et les rues éclairées aux néons, la ville vient d’assouplir le cadre réglementant l’usage du cannabis. Une évolution qui n’est pas sans rappeler celle de la ville d’Amsterdam qui est aujourd’hui célèbre à travers le monde pour sa culture libérale.

Légalisation du cannabis en Thaïlande

En 2017, le gouvernement thaïlandais permettait à son pays de devenir la première nation en Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis. Si au début, son usage était limité aux seules fins médicales et de recherche, la légalisation va très vite évoluer.

Depuis 2020, le royaume a retiré les dérivés de chanvre de la liste des produits considérés comme étant des stupéfiants. Désormais, il est parfaitement légal pour les restaurants et cafés thaïlandais de commercialiser de la nourriture et des boissons contenant des extraits de CBD. Également, le gouvernement n’est plus la seule entité autorisée à cultiver de chanvre sur le territoire national.

La ville Bangkok en tant que capitale du pays est la première bénéficiaire de cette mesure. Les coffee-shops servant des produits à base de CBD se sont multipliés à travers toute la capitale. L’objectif à long terme est d’arriver à attirer un maximum de touristes souhaitant profiter d’une législation plus souple en matière d’usage du cannabis.

Même si pour le moment, le THC reste toujours interdit, certains entrepreneurs du secteur se frottent déjà les mains. Pour eux, il n’y a aucun doute sur le fait que le CBD devienne dans les prochaines années, une source de revenus très intéressante pour la Thaïlande.

Un modèle basé sur les coffee-shops loin d’être suffisant

La Thaïlande ne cache plus son envie de faire de sa capitale « l’Amsterdam asiatique » afin de relancer son tourisme. Il faut dire que celui-ci a beaucoup souffert de la crise liée au Covid. Les différentes mesures restrictives prises par les autorités du pays ont considérablement réduit le nombre de visiteurs enregistrés au cours de l’année écoulée.

En effet, seulement 7 millions de touristes ont mis les pieds en Thaïlande en 2020. Un effectif six fois moindre que celui enregistré par l’office thaïlandais du tourisme en 2019. Sachant que le tourisme représente près d’un cinquième de l’économie du pays, cette dernière a logiquement enregistré une récession de 6,1 % en 2020.

Le gouvernement thaïlandais mise désormais sur le CBD pour assurer un retour à la normale de son économie. Il organise déjà des conventions pour apprendre aux Thaïlandais à apprendre à se servir des cannabidiols.

Toutefois, selon certains les coffee-shops de CBD ne suffiront pas à faire repartir l’économie de la Thaïlande. Si le marché mondial du cannabis pèse aujourd’hui près de 3 milliards de dollars, le royaume est loin d’être le seul à miser sur ce produit. La concurrence est très rude et de simples coffee-shops ne suffiront certainement pas pour faire la différence.

Laisser un commentaire